• Instagram - Maxime Gralet desiin

Dessin/Instagram 

16/12

'PARTITION'

'Travail en cours, autour de l’écriture chorégraphique'

Ce premier travail propose une projection sur le mouvement évolutif chorégraphié.

 Cette base, où le mouvement s’affranchit progressivement de sa condition de croquis, tel un embranchement, une arborescence folle, souhaite progressivement figurer par ses propres moyens.

 

Exosquelette, prothèse, créature inachevée, ou cyborg, le terrain minimaliste de cette série    ‘Partition’ me projette dans une dimension prométhéenne, comme si la danse appelait la vie.

EXPOSITION

'SUR LE FIL DES SCULPTURES'

17

Decembre

Dates: 17/12/2017 - 18/12/2017

TRAITS DIVERS'

'SUR LE FIL DES SCULPTURES'

 La galerie ADN présente cette exposition 'thématique d'hiver', qui expérimente 'le fil noir sur fond blanc' en quête de neutralité où la couleur n'existe plus pour que l’œuvre se fonde enfin aux murs qui l'accueillent.

    MAXIME GRALET

  Pour sa deuxième exposition à "la galerie ADN, " Sur le fil des sculptures", Maxime Gralet, artiste multidisciplinaire, chorégraphe, musicien et plasticien, orchestre un parcours poétique à la découverte de nouvelles créatures.

 

                     Ses dessins, de grands et moyens formats, s'inspirent des sculptures et peintures des périodes antique et baroque. Ils composent les fragments de ce qui pourrait être une fresque géante. Comme dans une partition de danse, le fil d'Ariane qui les relie se déroule pour façonner le filigrane narratif de leurs lignes et de leurs âmes.

28

EXPOSITION

'ECLECTISME'

Octobre

Dates: 28/10/2017 - 129/10/2017

'ECLECTISME'

 MAXIME GRALET,

cherche dans son travail à tracer le mouvement, l’éphémère et le spontané de l’humain. Il imprègne ses toiles des mythes de l’Histoire. Il s’exprime en majeure partie sur des grands formats, Il manie “le fusain et le pastel sur papier Craft: ce qu’il appelle “le noble fragile”. 

Inspiré par la période Baroque et l’Antiquité, il aborde le dessin comme “une partition de danse” : il se nourrit des significations “infra- verbales” qu’offrent le dessin et le corps, ainsi que de la mise en scène de ce dernier.

EXPOSITION

'ÉCLECTISME'

Tel: 06 87 37 11 75 

 

Artiste multidisciplinaire, je développe depuis dix ans un travail panoramique sur les thématiques du corps, de l’humain, et de la mémoire cellulaire.

C’est dans les secteurs de la chorégraphie, des arts numériques, de la musique M.A.O, et du dessin, que j’ai pu m’exprimer et m’épanouir ainsi que produire mes travaux.
Bien que mon profil pourrait paraître alambiqué, il n’en n’est rien.

Ma démarche en tant qu’artiste contemporain s’inscrit dans cette pratique multiple, « désaliénée », plutôt que dans une pratique « unitaire » elle-même. Je cherche dans mon travail à construire un fil « d’Ariane », reliant d’un point de vue évident le corpus global d’une œuvre, d’une idée, et d’un terrain à cultiver.

La danse est évidemment l'axe central autour duquel sont proposées toutes ces créations et ces pratiques (de la conception scénographique, alliant rythmique, images et sonorités, sans parler des costumes, qu’ils soient de chair ou de tissus).

La conscience de l’éphémère, de la fragilité du vivant, me dépasse et me fascine. À l’évidence, l’humain est une créature complexe, surprenante, dotée d'un 'programme' de haute technologie.
Intéressé en outre par l’anthropologie, je m’intéresse au contexte socio-ethnologique qui révèle des sujets intrigants via des points de vue divergents, convoquant différentes notions, telle que la question de la temporalité, de l’altérité, de l’éthique, ou encore, les rites et les croyances, l’esthétisme, la résilience.

C’est dans le cadre de multiples créations chorégraphiques avec la compagnie Danse Numérique que j’’ai exploré des créations « hybrides», abordant notamment les sujets de l’intelligence artificielle, du cyborg, et de la bioéthique.

« aller vers » ou « revenir de ».